S.A.R.L. AB Viti
- TRAVAUX DE LA VIGNE -


La taille :


C 'est l' activité la plus longue de l' année : de novembre ( après les premières gelées et la perte des feuilles ) jusqu' à fin mars environ.

La taille a pour but de limiter la croissance démesurée de la vigne, de réguler la production de raisin et l' épuisement des pieds.
Elle agit donc et sur la quantité mais aussi sur la qualité !

La taille s' effectue à l' aide d'un sécateur à main ou électrique. Il faut compter environ 30.000 coups de secateurs par hectare !!!

Il existe 4 tailles autorisées en Champagne, qui sont réglementées :

Taille Chablis :



Taille Cordon de Royat :



Taille Guyot Simple ou double :



Le Vallée de la Marne est une taille proche de la taille Guyot et réservée au Pinot meunier.

Le débringage ou tirer les bois :

Après être tirés des fils qui les retiennent , les brins sont posées à terre dans le milieu de la route de vignes en attendant d' être broyés avec un broyeur à sarmants. De façon naturelle, cela permettra l' enrichissement du sol.

Le liage :

Rappelons que la vigne est une liane et qu' elle a besoin d' un support. Le liage est l' opération qui consiste à attacher les bois sur les fils lieurs afin que les parties du cep soient fixées à un support et donc facilitant le passage des machines.

Le liage doit aussi permettre une bonne répartition des bois dans l' espace, évitant ainsi toute superposition ( 2 bois à fruit l'un au dessus de l'autre ou l'un à côté de l' autre, provoquant un amas de végétation défavorable à la qualité des raisins).

La position et le nombre de liens sont important pour la tenue des bois dans l' espace.
Toutefois, il est fonction de chaque système de taille.


AB VITI possède des pinces à lier électriques mais sur demande maitrîse aussi l' art du liage manuel.

L'ébourgeonnage :

Il s' agit de la première opération en vert de la saison.

L' ébourgeonnage, consiste à supprimer des bourgeons inutiles, à l' exception de ceux qui peuvent servir à rajeunir la souche lors de la taille suivante.

Il a pour principal effet d' éviter le gaspillage de sève dans des rameaux inutiles, d' obtenir un meilleur éclairement et aération du feuillage et des grappes, de favoriser les opérations de relevage, de limiter les risques de contamination des maladies, et enfin de gagner du temps lors des opération de taille l' hiver suivant.

Cette opération s' effectue manuellement.

Certaine année, l' ébourgeonnage peut s' effectuer beaucoup plus tôt que les années précédentes compte tenu de la pousse rapide et du climat exceptionnel.
En régle générale, il est pratiqué au mois de mai lorsque les risques de gelées de printemps ont disparu.

Le relevage et le palissage :

Ces opérations consistent à relever les fils palisseurs ( relevage ) et à passer les rameaux tout en les séparant bien les uns des autres entre ces fils ( palissage ), afin de maintenir la végétation dans un plan vertical.

Pour bien maintenir les brins, on pose des agrafes sur les fils releveurs afin de les resserrrer.

Ces travaux ont pour principal effet de :
- protéger les rameaux contre la casse due au vent ;
- assurer un meilleur ensoleillement des feuilles et des grappes ;
- limiter le développement des maladies
- faciliter le passage des engins ;
- favoriser la pénétration des produits de défense de la vigne.

Le relevage et le palissage sont des opérations réalisés en plusieurs fois, donc longues, qui ont pour objectif final d' obtenir une récolte de qualité.

La vendange :

Les photos parlent d' elles-mêmes ! > Cliquez ici pour aller à la galerie photo <


[vine.jpg] Image Not Found